News

 

Cet hiver 2015-2016, j’aimerais retourner à l’école de Saraswati Shishu Mandir, la première école où tout à commencé voici quelques années. Cela fait un moment que j’y songe et cette fois je crois qu’il faut y retourner. J’espère bien trouver des complices pour m’y accompagner une fois encore.

Setting Art Classes Project 2011 à Fatehpur Sikri avec les pionniers.Setting Art Classes Project 2011 à Fatehpur Sikri avec les pionniers.

 

Est-ce utile de dire que cette expérience avec ces enfants dans cette école rurale est incomparable, précieuse et enrichissante? Que nous gardons tous, à chaque fois, un impérissable sentiment de bonheur de cette aventure, les enfants et nous? Oui, je crois que c’est une chose qui compte dans une vie, et qui donne une autre dimension à son action dans la vie par la suite.

Je ne bénéficie d’aucun support financier en Belgique, donc, à moins de trouver un soutien auprès d’une organisation ou d’une autre, chacun devra trouver son propre financement. Je peux le cas échéant, fournir des attestations et autres pièces justificatives pour vos dossiers de demande de soutien. Il y a des possibilités pour les moins de 35 ans.

Fatehpur Sikri se trouve en Uttar Pradesh, à la limite de la frontière du Rajasthan, on sent donc bien l’influence de cet état et des coutumes des Rjahastanis là-bas. Nous sommes à deux pas de Agra, et un peu plus loin de Delhi où nous atterrirons .

Les billets d’avions sont à peu près à 500 € A/R, la guest-house voisine offre des logements assez simples pour 600 Roupies par nuits dans une chambre double que l’on peut aussi partager à trois. Le cours de la Roupie carie de 65 rp/€ à 85 rp/€, il peut donc il y avoir de bonne surprise.

L’école est assez petite, elle est située dans un petit village dans lequel il y a de très beaux monuments anciens. Les habitants sont vraiment très charmants. Une équipe de 6 à 10 intervenants peut-être envisagée pour 2 semaines de workshops gratuits.

Il me reste encore un peu de matériel et fournitures à employer pour ce projet, donc, cela aide. Les deux semaines qui suivent, nous pouvons planifier de voyager en Inde à la découverte des surprises qu’offre ce pays merveilleux.

N’hésitez pas à faire circuler l’info autour de vous, je suis à la recherche de gens capable de donner des ateliers d’art en autonomie. Je peux assister chacun dans la préparation des classes et dans la mode opératoire sur place, mais je ne peux être présent tout le temps pour tous, car je donne moi aussi des classes aux enfants.

Quoiqu’il en soit, vous pouvez vous inscrire sur le site et me poser des questions concernant ce projet, ou m’envoyer un email à olivierfinn@gmail.com. Nous ferons une réunion par la suite avec tous ceux qui souhaitent participer à l’aventure.

Initiation au Sténopé – Initiation to Pinhole Photography.

Initiation rapide au Sténopé:

PortraitPortrait.

Hier, un workshop a été donné à 16 étudiants pour les préparer à donner eux-mêmes un workshop analogue à d’autres enfants de leur écoles, en septembre prochain.

Après avoir énoncé les base de ce procédé, nous avons fabriqué ensemble un sténopé avec une boîte de camembert, monté un labo N/B, appris à évaluer les temps de poses en fonction de la lumière du jour. Puis nous avons réalisé les tests d’ajustage de l’exposition par essais successifs.

PaysagePaysage/Landscape.

En une journée, les premiers essais lisibles sont sortis. Ils ont maintenant les bases suffisantes pour faire des essais durant tout l’été pour pouvoir développer le potentiel de cette technique et la transmettre aux enfants plus jeunes dans leur école.

Quelques images de paysages, de portraits et d’abstractions ont déjà été produites.

 

Fast Pinhole Photography Initiation:

Yesterday, a workshop was given to 16 students to prepare them to give themselves a similar workshop to other younger kids from their school in September. After stating the basis of this process , we have made ​​together a pinhole camembert box, mounted a B/W Lab, learned to assess the time of poses according to the daylight. Then we realized the adjustment of exposure tests by trial . Students processed their own essays. in the B/W Lab.

DSC_6721IDSBAbstraction.

In a single day , the first readable tests are out. They now have sufficient bases for testing throughout the summer in order to develop the potential of this technique and teach younger kids in their school.
Some images of landscapes, portraits and abstractions have already been produced .
AbstractObject abstraction.
Québec Connexion.

Durant le mois de mai, je suis allé parler du projet de classes d’art à plusieurs excellents collèges de Montréal ainsi qu’à quelques institutions. L’idée était de développer une exploration de la finalité de la création artistique complémentaire au cursus ordinaire dans le supérieur.
C’était ma première visite à Montréal, et l’accueil a été si chaleureux que j’y retournerai bientôt avec l’espoir de matérialiser une collaboration active entre les étudiants Belges et Québécois pour des interventions conjointes dans des écoles d’enfants marginalisés.
Le projet prend un autre cours, bien sûr, grâce au fait que la plupart des écoles du Québec comportent déjà une section “Art Therapy” par exemple, mais aussi parce-que les facultés des arts des différentes écoles organisent déjà des explorations cherchant à déployer le champ d’action des arts dans la société.
Lors de mes entretiens dans les écoles d’art de Montréal, nous nous sommes donc très vite rejoints sur l’idée de trans-classes et de trans-culture que j’essaie de faire avancer avec Art Classes Project.

Montréal
Pour ceux qui sont intéressés, Québécois ou Belges par les suites de ce projet, nous devrions obtenir plus facilement un soutien de la part de l’OJIQ (au Québec) que j’ai rencontré et qui a émis un avis favorable et peut-être du BIJ (Belgique) qui acceptera peut-être de s’aligner sur la position des autres acteurs. Rien ne vous empêche de prendre déjà vos renseignements sur les critères d’admissibilité des demandes de soutien.
Les nouvelles à ce sujet seront partagées ici dès que les choses se préciseront.

Parcours d’artiste 2014: Cours de photo de portrait pour enfants avec un “soft-box” studio.

 

Un projet intergénérationnel est proposé pour la Maison de Repos « Les Tilleuls ». Le jardin au cœur de la maison de repos abritera un studio portable, autrement appelé Soft Box. Une expérience photographique sera proposée avec des animateurs d’Art Classes Project sous la direction d’Olivier Finn assisté de Julien Fournier. Dans une grande tente blanche exploitant la seule lumière du jour (même sans soleil), les enfants apprendront l’art du portrait à la lumière naturelle. Plusieurs appareils photos sont mis à disposition des seniors et des enfants qui se rendent par ce jardin à la plaine de jeux Ducpétiaux.

OLYMPUS DIGITAL CAMERACette boîte blanche deviendra l’endroit intime pour partager un moment avec les résidents et enfants ou apprendre à utiliser un appareil photo et capter l’instant !

On espère que la pluie ne sera pas de la partie.

 

Les photos seront rapidement agrandies et exposées dans les jardins de la seignorie des Tilleuls.

 

Adresse: Rue Arthur Diederich, 32 à 1060 Saint-Gilles

 

Voici les dates et heures:

le 17 et 18 mai 2014 de 14h à 19h

le 24 et 25 mai 2014

le 31 mai et le 1er juin

Freak

Le samedi 24 mai est placé sous le thème “Saturday Freak day” et est dédié à ceux qui souhaitent se faire tirer le portrait par les enfants portraitistes sous leur jour de folie.

Le samedi 31 mai “Smiles & Grins” sera dédié au concours de grimaces.

Au soir du premier juin, dé-vernissage-expo happening: les portraits exposés peuvent êtres emportés par ceux qui y figurent – librement et sans aucune contrepartie.

Autour de cette Soft Box et au fil des trois week-ends de Parcours, les photos réalisées seront exposées puis chacun sera invité à prendre librement possession de son image à la fin du parcours d’Artiste.

Info sur ce lien:

http://stgillesculture.irisnet.be/Les-Poles-68

Inscriptions terminées.

One thought on “News