Category Archives: Arrival & travelling in Indiaaaa!

Let’s rock “Shanti Niketan Orphans School” for next winter 2017-2018 Session.

(English below)

Chers ami(e)s,
Pour lhiver prochain, je suis en train de comploter le prochain voyage en Inde pour des classe d’art gratuites à l’école de “Shanti Niketan” (“el Shaddai – Child Rescue” Charity) où nous sommes allés en 2012.

Il y a plus de 250 enfants, donc, nous devrons être une vingtaine de participants pour pouvoir donner des classes à TOUS les enfants.

Les enfants nous réclament depuis, et j’espère que nous pourrons être assez nombreux, une vingtaine, pour pouvoir leur offrir 2 à 3 semaines de workshops en tout genre.

Nous récupèrerons bien sûr tout ce que nous pourrons pour leur apporter.

Ainsi, les ordinateurs portable et camera digitales un peu anciens, ici, seront bienvenus pour eux.

Le matériel d’art également, surtout pastels gras, peintures acryliques, produits et papiers photo, accessoires, etc., …

J’attends vos projets et questions sur cette invitation: olivierfinn@gmail.com

Les dates seront à fixer entre mi-novembre 2017 et mi-février 2018, le logement se fera à proximité de l’école pour une somme très modeste (+/- 3€/nuits en chambres partagées à 200 mètres de la plage, ou un peu moins cher dans un maison à l’intérieur des terres), repas au restaurant de la guest-house très bons marchés (1€/repas), transports soit en scooter, soit en mini-bus.

Pour ce faire, les téléphones portables et autres appareil électroniques peuvent être une bonne monnaie d’échange pour payer le conducteur.

Tout et auto-financé. Il est possible de faire un dossier pour être partiellement soutenu par la B.I.J (Bureau International Jeunesse), mais c’est très difficile à obtenir. Car il ne remplissent les missions qu’ils se proposent de remplir sur le site, par un jeu d’exceptions et de formalité, ils s’échappent souvent du moindre petit soutien pour ce type de projet.

A ce jour, seule une personne a pu bénéficier d’un soutien substantiel pour participer à l’une des éditions des classes d’art en Inde, c’est dire la difficulté. Inutile de les joindre par téléphone, vous serez invariablement envoyé sur une fin de non recevoir ou de découragement. Il faut aller sur place: B.I.J, Rue du Commerce 18, 1000 Bruxelles.

Mais les frais ne dépassent pas 300€ pour un mois si on fait attention, c’est donc réalisable. Et c’est qualifiant, car l’asbl Art Classes Project commence à donner des classes d’art rémunérées dans les écoles du fondamental en Belgique. Nous choisissons d’abords ceux qui ont déjà une expérience de ce type de classes intuitives pour enfants.

Allons créer un électrochoc créatif avec eux!!!

                                                          XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX

Dear friends,
For next winter, I am plotting the next trip to India for free art classes at the Shanti Niketan School where we went in 2012.

The children have been asking us since, and I hope that we will be able to be enough, twenty, to be able to offer them 2 to 3 weeks of workshops of any kind.

We will of course recycle all that we can bring to them to do these art classes.

So, laptops and digital cameras a bit old, here, will be welcome for them.

The art material also, especially pastels (oil), acrylic paints, products and papers photo, accessories, etc., …

I await your projects and questions on this invitation: olivierfinn@gmail.com

The dates will be fixed between mid-November 2017 and mid-February 2018, accommodation will be near the school for a very modest amount (+/- 3 € / nights in shared rooms 200 meters from the beach, or a little Less chr in a house inland), meals in the restaurant of the guest house very good markets (1 € / meal), transport either by scooter or by mini bus.

For this reason, we can bring old electronic device, such as cell-phones in order to pay the driver, for example.

Let’s create a creative electric shock with them !!!

 
 
 

Free Art Class have also been supplied to the street kids of Fatehpur Sikri

StreetACP In the street of the village of Fatehpur Sikri, free art class are also supplied by our crew in a very high emotion to the street-kids.

Dans les rues du village de Fatehpur Sikri, des classes d’art gratuites sont aussi offertes aux enfants des rues avec une très haute émotion.

Une autre école.

Je cherche des complices cet hiver pour donner 2 semaines de classes d’art gratuites aux éblouissants enfants de l’école de Saraswati Shishu Mandir, à Fatehpur Sikri, Uttar Pradesh. Contactez-moi: olivierfinn@gmail.com

Pour voir plus d’image sur notre première mission dans cette école en 2012, cliquez ici.

 

Back to the source: Fatehpur Sikri

 

Cet hiver 2015-2016, j’aimerais organiser des classes gratuites à l’école de Saraswati Shishu Mandir, la toute première école où tout à commencé voici quelques années. Cela fait un moment que j’y songe et cette fois, j’espère bien trouver des gens pour matérialiser ce projet une fois encore.

FloorFatehpur

Est-ce utile de dire que cette expérience avec ces enfants dans cette école rurale est incomparable, précieuse et enrichissante? Que tous, à chaque fois, gardent un impérissable  sentiment de bonheur de cette aventure, les enfants et les intervenants? Oui, je crois que c’est une chose qui compte dans une vie, et qui donne une autre dimension à son action dans la vie par la suite.

Nous ne bénéficions d’aucun support financier en Belgique, donc, à moins de trouver un soutien auprès d’une organisation ou d’une autre, chacun devra trouver son propre financement. l’asbl peut, le cas échéant, fournir des attestations et autres pièces justificatives pour vos dossiers de demande de soutien. Il y a des possibilités pour les moins de 35 ans.

Fatehpur Sikri se trouve en Uttar Pradesh, à la limite de la frontière du Rajasthan, on sent donc bien l’influence de cet état et des coutumes des Rajahastanis là-bas. C’est à deux pas de Agra, et un peu plus loin de Delhi où, ville d’arrivée.

Les billets d’avions sont à peu près à 500 € A/R, la guest-house voisine offre des logements assez simples pour 600 Roupies par nuits dans une chambre double que l’on peut aussi partager à trois. Le cours de la Roupie carie de 65 rp/€ à 85 rp/€, il peut donc il y avoir de bonne surprise.

L’école est assez petite, elle est située dans un petit village dans lequel il y a de très beaux monuments anciens. Les habitants sont vraiment très charmants. Une équipe de 6 à 10 intervenants peut-être envisagée pour 2 semaines de workshops gratuits.

Il nous reste encore un peu de matériel et fournitures à employer pour ce projet, donc, cela aide. Les deux semaines qui suivent, il est possible de planifier de voyager en Inde à la découverte des surprises qu’offre ce pays merveilleux.

N’hésitez pas à faire circuler l’info autour de vous, nous sommes à la recherche de gens capables de donner des ateliers d’art en autonomie. le staff peut assister chacun dans la préparation des classes et dans la mode opératoire sur place, mais il ne peut être présent tout le temps pour tous, car il donne lui aussi des classes aux enfants.

Quoiqu’il en soit, vous pouvez vous inscrire sur le site et me poser des questions concernant ce projet, ou envoyer un email à clevelandstonehill@gmail.com. Nous ferons une réunion par la suite avec tous ceux qui souhaitent participer à l’aventure.

Durant le mois de mai, je suis allé parler du projet de classes d’art à plusieurs excellents collèges de Montréal ainsi qu’à quelques institutions. L’idée était de développer une exploration de la finalité de la création artistique complémentaire au cursus ordinaire dans le supérieur.
C’était ma première visite à Montréal, et l’accueil a été si chaleureux que j’y retournerai bientôt avec l’espoir de matérialiser une collaboration active entre les étudiants Belges et Québécois pour des interventions conjointes dans des écoles d’enfants marginalisés.
Le projet prend un autre cours, bien sûr, grâce au fait que la plupart des écoles du Québec comportent déjà une section “Art Therapy” par exemple, mais aussi parce-que les facultés des arts des différentes écoles organisent déjà des explorations cherchant à déployer le champ d’action des arts dans la société.
Lors de mes entretiens dans les écoles d’art de Montréal, nous nous sommes donc très vite rejoints sur l’idée de trans-classes et de trans-culture que j’essaie de faire avancer avec Art Classes Project.

Montréal
Pour ceux qui sont intéressés, Québécois ou Belges par les suites de ce projet, nous devrions obtenir plus facilement un soutien de la part de l’OJIQ (au Québec) que j’ai rencontré et qui a émis un avis favorable et peut-être du BIJ (Belgique) qui acceptera peut-être de s’aligner sur la position des autres acteurs. Rien ne vous empêche de prendre déjà vos renseignements sur les critères d’admissibilité des demandes de soutien.
Les nouvelles à ce sujet seront partagées ici dès que les choses se préciseront.

“Bonne Nouvelle*” (*: avec bémol).

Pour les étudiants en art, et pour ceux ont un diplôme en art, qui ont 35 ans max et qui ont des difficultés à financer le voyage en Inde pour y donner des classes d’art bénévoles (au sein de la plateforme Art Classes Project ASBL), et se former, augmenter son expérience et ses connaissances pratiques du monde, des cultures, de l’humanité  le B.I.J peut vous aider.

Mais la crise du budget étant bel et bien là, le moins qu’on puisse dire ce que ce n’est pas gagné sans un très solide dossier – on ne vous donne pas de soutien si vous y allez mollement et sans être structuré et un peu psychologue. Il y a des critères de sélection qu’il faut prendre la peine de lire sur le site, puis il faut absolument aller sur place afin d’affiner la compréhension de ceux-ci en posant les questions utiles (et il y en a sinon, on vous dira que vous n’entrez pas dans les critères du B.I.J) car vous croyez comprendre, mais à une virgule près, vous êtes à côté de la plaque – c’est un peu comme les statistiques: les formules doivent être absolument exactes et adaptées à la finalité – Tout doit rentrer dans les cases sous peine de recevoir un sourire “désolé que ca n’aie pas marché, mais on ne peut pas vous aider” . Pour comprendre cette finalité, un indice de définition de la mission du Bureau International Jeunesse:

“L’aide à la mobilité pour projets culturels
Public: Jeunes entre 13 et 35 ans (ici, ca commence à 18 ans puisqu’il faut être majeur pour quitter le pays), résidents en Wallonie ou à Bruxelles, souhaitant mener des
projets culturels individuels ou de groupe à l’étranger (compléter sa formation, participer
à un festival, co-organiser un événement… voir les différents programmes sur le site internet). Les projets en général doivent avoir des retombées en Belgique.”
Il y a plusieurs sorte de financement notamment:
– Tremplin Jeunes: Hors cadre scolaire.
– Tremplin Job: insertion, chômeurs, plus value.
– Artishok: Jeunes artistes.
– Tremplin+: Améliorer vos compétences, faire un stage, …
Vous devez fournir un dossier béton, et moi tout ce que je peux faire pour vous c’est vous
fournir ce document et les détails du projet dans lequel vous développez le vôtre. Et répondre à
une demande d’entrevue de leur part pour leur expliquer le fonctionnement de cette
plateforme.
Bon courage.

lettreengagementfrancais

Un retour, donc.

Bien rentrée. Un mois. De ce pays où tout ne peut être que vie. Pays organique où chaque pierre, chaque fleuve, chaque odeur possède en lui toutes les vies possibles. Où la mort, même la mort porte la vie en elle.
Je voudrais dessiner l’odeur des épices, la puanteur infecte de la putréfaction, le parfum des cheveux de la femme en sari. Je voudrais raconter Bombay la terrifiante, Hampi sans âge, si belle. Je voudrais pouvoir dire mon coeur un rien fragile devant ce monde à part qui ne ressemble à rien qu’à lui-même bien sûr. Continent infini d’un trop plein de couleur jamais de trop bien sûr.
Inde,
à jamais l’immense.

 

Merci a tous! Thanks to you all!

Une fois encore, je tiens beaucoup à remercier toute l’équipe pour sa généreuse participation à la troisième édition des classes d’art dans l’ecole des “Slums” de Mapusa, “Leading Lights” & “Inspiring Lights”. Merci donc à Solange Romainville, Ann, Romina Sorgi, Steve Dehaeze, Justin Collin, Gabrielle Guy, Kristophe Tirifahy, Tim Whitehouse pour toute leur gentillesse.
Merci aux institutrices qui nous ont bien aidés Madame Kanolkar, Madame Vengurleka et Madame Naik ainsi qu’à Diego et à toute son équipe pour l’accueil qu’ils nous ont réservé.

Once again, i’d like to Thank all of the crew for the generous involvement of everyone in the third edition of the Art Classes Project in which we gave creative class to the kids of the “Slums” school of “Leading Lights” & “Inspiring Lights”.

Thanks to Solange Romainville, Ann, Romina Sorgi, Steve Dehaeze, Justin Collin, Gabrielle Guy, Kristophe Tirifahy, Tim Whitehouse for their gentle attitude with kids who’s are sometimes kicked out from the camp where they live during the night, by the police who’s burning every thing they have and take them to jail.
They then arrive to shool, one after another, to forget about this confusion and get a little support and affection.
Thanks also to Miss Kanolkar, Miss Vengurleka et Miss Naik, their teachers who’s welcome us very friendly.
Tanks to Diego Baptiste and all his crew of volunteers.

We’ll keep a strong experience of your meeting, you and the fabulons kids.présentation mutuelle