ACP @ IDSB: Arty-choc.

DSC_0362O.FINN_2016

En juin 2016, nous avons été invité à l’IDSB (Internationale Deutche Schüle Brussel) afin de donner aux enfants du cycle primaire 4 jours de workshops explorant la création artistique sous la thématique de le « Trace » et de la « Photographie ».

3O.FINN_2016

 

Une partie de notre staff (15 intervenants) fut merveilleusement accueillie par Oliver Gunter (directeur), Tanja Wittal, Meike Janssen, Juliane Dobberstein (qui ont porté le projet à l’IDSB), par le staff des professeurs et, bien sûr, par les 189 enfants.

 

_MG_0357O.FINN_2016O.FINN_2016_MG_0319O.FINN_2016O.FINN_2016_MG_0299O.FINN_2016O.FINN_2016

Nous avons fait diverses expériences avec eux en Photographie, Sérigraphie, Peinture, Masques, Dessin, Photogrammes, Sténopés, Impressions diverses, Collages, Retouches de portraits, en explorant les techniques et les oeuvres de plusieurs artistes et nous sommes aperçu, une fois encore, qu’ici aussi notre approche intuitive plutôt que théorique donnait d’excellents résultats chez tous les enfants.

 

2O.FINN_201652O.FINN_201649O.FINN_2016

 

Nous sommes venus avec un matériel pédagogique fabriqué pour chaque workshop ainsi qu’avec un plan de mise en oeuvre immergeant directement chaque enfant dans le processus créatif dans sa relation avec le temps, l’espace, la lumière, la matière et les relations humaines architecturées par tous ces éléments.

 

39O.FINN_201626O.FINN_201637O.FINN_2016

 

L’expérience fut un vrai succès pour tous. D’abords pour les enfants, bien sûr qui ont trouvé à travers ces invitations à découvrir les techniques, oeuvres et artistes un champs élargi de la  réation artistique. Ils se sont immédiatement approprié ces choses et les ont combinés librement y ajoutant leur propre personnalité.

Pour les professeurs et les parents, comme pour nous, ce fut aussi un agréable moment de découverte de l’énergie qui animera les créateurs de demain.

Nous espérons à présent nous revoir afin d’approfondir le petit arty-choc qui s’est produit durant ces quelques belles journées.

 

 

This entry was posted in News, Olivier Finn on by .

About olivier finn

(English below) Né à Bruxelles, je suis artiste (photographie et arts visuels), la rencontre avec l'Inde et son peuple m'a fortement impressionné et continue de me fasciner depuis mon premier voyage 2008. Date à laquelle j'ai rencontré les enfants de l'école de Saraswati Shishu Mandir à Fatehpur Sikri, enfants auxquels j'ai fait la promesse de revenir leur donner des classes d'art gratuites. J'ai tenu parole, et j'ai lancé au sein de l'Académie Royale de Beaux-Arts de Liège un programme de 3 ans durant lequel nous sommes allés donner des classes d'art gratuites à des enfants ruraux, des rues ou à des orphelins et les choses se sont naturellement enchaînées ensuite. Beaucoup d'autres projets éducatifs et expérimentaux entre la Belgique et l'Inde, le Québec, le Brésil sont en gestation. La réceptivité des enfants Indiens à la création artistique est telle que c'est naturellement et pour toute personne concernée par l'art et le devenir de la création, un terre où les émotions ne cessent de se révéler, avec beaucoup de gaité et de bonheur générés. Mais le même phénomène se passe avec les enfants d'ici également si on les laisse exprimer leurs émotions librement. C'est ce qui porte mon projet depuis le début, de surprise en surprise, au gré des rencontres émouvantes et profondes que je fais tout au long de ce projet. Born in Brussels, artists (photography and visual arts), the encounter with India and its people impressed me greatly and continues to fascinate me since my first trip back in 2008. Meeting with the kids of Saraswati Shishu Mandir school in Fatehpur Sikri, I made a promise to return and give them free art classes. I kept my word, I launched a 3-year program within the Royal Academy of Fine Arts in Liege. We've giving free art class to underpriviledged kids to kids in rural schools, street kids and orphanage, and things chained themselves thereafter. Many other educational and experimental projects between Belgium and India, Quebec, Brazil are in the maturation. Indian children receptivity to artistic creation is such that it is naturally, for anyone concerned with art and fate of creation, a land where emotions continue to reveal itself, with much gaiety and happiness generated. But this phenomenon occurs with the other kids too if you let them free to express their emotions. It's bringing my project from the beginning, from one surprise, according to the moving and profound encounters that I do throughout this project.