ACP @ IDSB: Arty-choc.

DSC_0362O.FINN_2016

En juin 2016, nous avons été invité à l’IDSB (Internationale Deutche Schüle Brussel) afin de donner aux enfants du cycle primaire 4 jours de workshops explorant la création artistique sous la thématique de le « Trace » et de la « Photographie ».

3O.FINN_2016

 

Une partie de notre staff (15 intervenants) fut merveilleusement accueillie par Oliver Gunter (directeur), Tanja Wittal, Meike Janssen, Juliane Dobberstein (qui ont porté le projet à l’IDSB), par le staff des professeurs et, bien sûr, par les 189 enfants.

 

_MG_0357O.FINN_2016O.FINN_2016_MG_0319O.FINN_2016O.FINN_2016_MG_0299O.FINN_2016O.FINN_2016

Nous avons fait diverses expériences avec eux en Photographie, Sérigraphie, Peinture, Masques, Dessin, Photogrammes, Sténopés, Impressions diverses, Collages, Retouches de portraits, en explorant les techniques et les oeuvres de plusieurs artistes et nous sommes aperçu, une fois encore, qu’ici aussi notre approche intuitive plutôt que théorique donnait d’excellents résultats chez tous les enfants.

 

2O.FINN_201652O.FINN_201649O.FINN_2016

 

Nous sommes venus avec un matériel pédagogique fabriqué pour chaque workshop ainsi qu’avec un plan de mise en oeuvre immergeant directement chaque enfant dans le processus créatif dans sa relation avec le temps, l’espace, la lumière, la matière et les relations humaines architecturées par tous ces éléments.

 

39O.FINN_201626O.FINN_201637O.FINN_2016

 

L’expérience fut un vrai succès pour tous. D’abords pour les enfants, bien sûr qui ont trouvé à travers ces invitations à découvrir les techniques, oeuvres et artistes un champs élargi de la  réation artistique. Ils se sont immédiatement approprié ces choses et les ont combinés librement y ajoutant leur propre personnalité.

Pour les professeurs et les parents, comme pour nous, ce fut aussi un agréable moment de découverte de l’énergie qui animera les créateurs de demain.

Nous espérons à présent nous revoir afin d’approfondir le petit arty-choc qui s’est produit durant ces quelques belles journées.

 

 

Free Art Class have also been supplied to the street kids of Fatehpur Sikri

StreetACP In the street of the village of Fatehpur Sikri, free art class are also supplied by our crew in a very high emotion to the street-kids.

Dans les rues du village de Fatehpur Sikri, des classes d’art gratuites sont aussi offertes aux enfants des rues avec une très haute émotion.

Une aventure plus loin.

Cet hiver 2015-2016, j’aimerais organiser la cinquième édition des classes d’art à l’école de Saraswati Shishu Mandir, la première école où tout à commencé voici quelques années. Cela fait un moment que j’y songe et cette fois je crois qu’il faut y retourner. J’espère bien trouver des complices pour matérialiser, une fois encore, ce projet et donner 2 semaines de workshops gratuits aux enfants de cette école Hindoue.

Setting Art Classes Project 2011 à Fatehpur Sikri avec les pionniers.Setting Art Classes Project 2011 à Fatehpur Sikri avec les pionniers.

 

Est-ce utile de dire que cette expérience avec ces enfants dans cette école rurale est incomparable, précieuse et enrichissante? Que tous, à chaque fois, gardent un impérissable sentiment de bonheur de cette aventure, les enfants et intervenants? Oui, je crois que c’est une chose qui compte dans une vie, et qui donne une autre dimension à son action dans la vie par la suite.

Nous ne bénéficions d’aucun support financier en Belgique, donc, à moins de trouver un soutien auprès d’une organisation ou d’une autre, chacun devra trouver son propre financement. l’asbl peut, le cas échéant, fournir des attestations et autres pièces justificatives pour vos dossiers de demande de soutien. Il y a des possibilités pour les moins de 35 ans.

Fatehpur Sikri se trouve en Uttar Pradesh, dans le Nord de l’Inde, à la limite de la frontière du Rajasthan, on sent donc bien l’influence de cet état et des coutumes des Rajahastanis là-bas.  Le village est à deux pas (60 km) de Agra, et un peu plus loin de Delhi, ville d’arrivée .

Les billets d’avions sont à peu près à 500 € A/R, la guest-house voisine offre des logements assez simples pour 600 Roupies par nuits dans une chambre double que l’on peut aussi partager à trois. Le cours de la Roupie carie de 65 rp/€ à 85 rp/€, il peut donc il y avoir de bonne surprise.

L’école est assez petite, elle est située dans un petit village dans lequel il y a de très beaux monuments anciens. Les habitants sont vraiment très charmants. nous souhaitons composer une équipe de 6 à 10 intervenants pour 2 semaines de workshops gratuits.

Il nous reste encore un peu de matériel et fournitures à employer pour ce projet sur place, donc, cela aide. Les deux semaines qui suivent, nous pouvons planifier de voyager en Inde à la découverte des surprises qu’offre ce pays merveilleux.

N’hésitez pas à faire circuler l’info autour de vous, nous sommes à la recherche de gens capable de donner des ateliers d’art en autonomie. le staff peut assister chacun dans la préparation des classes et dans la mode opératoire sur place, mais il ne peut être présent tout le temps pour tous, car il donne lui aussi des classes aux enfants.

Quoiqu’il en soit, vous pouvez vous inscrire sur le site et me poser des questions concernant ce projet, ou envoyer un email à olivierfinn@gmail.com. Nous ferons une réunion par la suite avec tous ceux qui souhaitent participer à l’aventure.

Appel à candidatures! 

L1190827

Nous élargissons peu à peu nos activités aux écoles de l’enseignement fondamental en Belgique. A cet effet, nous recherchons des étudiants ou diplômés en art ou artistes motivés par ce genre de job. Les rémunérations sont variables et sont fonction des budgets disponibles dans l’établissement où nous travaillons.

Les prochaines éditions sont prévues en Mars et Avril 2016.

La méthode que nous proposons dans nos classes d’art est développée dans les classes d’art gratuites que nous donnons en Inde. Enrichis de cette expérience nous offrons une nouvelle approche de la création artistique aux enfants afin d’épanouir leur intuition créative et de libérer leur expression.

Cette expérience s’acquiert plus facilement au cours des voyages que nous faisons en Inde chaque année.

Le prochain voyage se fera en décembre de cette année, à Fatehpur Sikri (voir les descriptions du projet en cliquant ici). L’équipe n’est pas encore complète.

Comme nous n’avons en ce moment aucun soutien, le voyage de chacun se fait en auto-financement. en autofinancement. Malgré cela, pour les moins de 35 ans, une aide peut être envisagée avec certaines institutions en Fédération Wallonie Bruxelles.

Demander les informations par mail: olivierfinn@gmail.com ou remplissez le formulaire ci-après:

Une autre école.

Je cherche des complices cet hiver pour donner 2 semaines de classes d’art gratuites aux éblouissants enfants de l’école de Saraswati Shishu Mandir, à Fatehpur Sikri, Uttar Pradesh. Contactez-moi: olivierfinn@gmail.com

Pour voir plus d’image sur notre première mission dans cette école en 2012, cliquez ici.

 

Initiation au Sténopé – Initiation to Pinhole Photography.

Initiation rapide au Sténopé:

PortraitPortrait.

Hier, un workshop a été donné à 16 étudiants pour les préparer à donner eux-mêmes un workshop analogue à d’autres enfants de leur écoles, en septembre prochain.

Après avoir énoncé les base de ce procédé, nous avons fabriqué ensemble un sténopé avec une boîte de camembert, monté un labo N/B, appris à évaluer les temps de poses en fonction de la lumière du jour. Puis nous avons réalisé les tests d’ajustage de l’exposition par essais successifs.

PaysagePaysage/Landscape.

En une journée, les premiers essais lisibles sont sortis. Ils ont maintenant les bases suffisantes pour faire des essais durant tout l’été pour pouvoir développer le potentiel de cette technique et la transmettre aux enfants plus jeunes dans leur école.

Quelques images de paysages, de portraits et d’abstractions ont déjà été produites.

 

Fast Pinhole Photography Initiation:

Yesterday, a workshop was given to 16 students to prepare them to give themselves a similar workshop to other younger kids from their school in September. After stating the basis of this process , we have made ​​together a pinhole camembert box, mounted a B/W Lab, learned to assess the time of poses according to the daylight. Then we realized the adjustment of exposure tests by trial . Students processed their own essays. in the B/W Lab.

DSC_6721IDSBAbstraction.

In a single day , the first readable tests are out. They now have sufficient bases for testing throughout the summer in order to develop the potential of this technique and teach younger kids in their school.
Some images of landscapes, portraits and abstractions have already been produced .
AbstractObject abstraction.

Back to the source: Fatehpur Sikri

 

Cet hiver 2015-2016, j’aimerais organiser des classes gratuites à l’école de Saraswati Shishu Mandir, la toute première école où tout à commencé voici quelques années. Cela fait un moment que j’y songe et cette fois, j’espère bien trouver des gens pour matérialiser ce projet une fois encore.

FloorFatehpur

Est-ce utile de dire que cette expérience avec ces enfants dans cette école rurale est incomparable, précieuse et enrichissante? Que tous, à chaque fois, gardent un impérissable  sentiment de bonheur de cette aventure, les enfants et les intervenants? Oui, je crois que c’est une chose qui compte dans une vie, et qui donne une autre dimension à son action dans la vie par la suite.

Nous ne bénéficions d’aucun support financier en Belgique, donc, à moins de trouver un soutien auprès d’une organisation ou d’une autre, chacun devra trouver son propre financement. l’asbl peut, le cas échéant, fournir des attestations et autres pièces justificatives pour vos dossiers de demande de soutien. Il y a des possibilités pour les moins de 35 ans.

Fatehpur Sikri se trouve en Uttar Pradesh, à la limite de la frontière du Rajasthan, on sent donc bien l’influence de cet état et des coutumes des Rajahastanis là-bas. C’est à deux pas de Agra, et un peu plus loin de Delhi où, ville d’arrivée.

Les billets d’avions sont à peu près à 500 € A/R, la guest-house voisine offre des logements assez simples pour 600 Roupies par nuits dans une chambre double que l’on peut aussi partager à trois. Le cours de la Roupie carie de 65 rp/€ à 85 rp/€, il peut donc il y avoir de bonne surprise.

L’école est assez petite, elle est située dans un petit village dans lequel il y a de très beaux monuments anciens. Les habitants sont vraiment très charmants. Une équipe de 6 à 10 intervenants peut-être envisagée pour 2 semaines de workshops gratuits.

Il nous reste encore un peu de matériel et fournitures à employer pour ce projet, donc, cela aide. Les deux semaines qui suivent, il est possible de planifier de voyager en Inde à la découverte des surprises qu’offre ce pays merveilleux.

N’hésitez pas à faire circuler l’info autour de vous, nous sommes à la recherche de gens capables de donner des ateliers d’art en autonomie. le staff peut assister chacun dans la préparation des classes et dans la mode opératoire sur place, mais il ne peut être présent tout le temps pour tous, car il donne lui aussi des classes aux enfants.

Quoiqu’il en soit, vous pouvez vous inscrire sur le site et me poser des questions concernant ce projet, ou envoyer un email à clevelandstonehill@gmail.com. Nous ferons une réunion par la suite avec tous ceux qui souhaitent participer à l’aventure.

Durant le mois de mai, je suis allé parler du projet de classes d’art à plusieurs excellents collèges de Montréal ainsi qu’à quelques institutions. L’idée était de développer une exploration de la finalité de la création artistique complémentaire au cursus ordinaire dans le supérieur.
C’était ma première visite à Montréal, et l’accueil a été si chaleureux que j’y retournerai bientôt avec l’espoir de matérialiser une collaboration active entre les étudiants Belges et Québécois pour des interventions conjointes dans des écoles d’enfants marginalisés.
Le projet prend un autre cours, bien sûr, grâce au fait que la plupart des écoles du Québec comportent déjà une section “Art Therapy” par exemple, mais aussi parce-que les facultés des arts des différentes écoles organisent déjà des explorations cherchant à déployer le champ d’action des arts dans la société.
Lors de mes entretiens dans les écoles d’art de Montréal, nous nous sommes donc très vite rejoints sur l’idée de trans-classes et de trans-culture que j’essaie de faire avancer avec Art Classes Project.

Montréal
Pour ceux qui sont intéressés, Québécois ou Belges par les suites de ce projet, nous devrions obtenir plus facilement un soutien de la part de l’OJIQ (au Québec) que j’ai rencontré et qui a émis un avis favorable et peut-être du BIJ (Belgique) qui acceptera peut-être de s’aligner sur la position des autres acteurs. Rien ne vous empêche de prendre déjà vos renseignements sur les critères d’admissibilité des demandes de soutien.
Les nouvelles à ce sujet seront partagées ici dès que les choses se préciseront.

“Bonne Nouvelle*” (*: avec bémol).

Pour les étudiants en art, et pour ceux ont un diplôme en art, qui ont 35 ans max et qui ont des difficultés à financer le voyage en Inde pour y donner des classes d’art bénévoles (au sein de la plateforme Art Classes Project ASBL), et se former, augmenter son expérience et ses connaissances pratiques du monde, des cultures, de l’humanité  le B.I.J peut vous aider.

Mais la crise du budget étant bel et bien là, le moins qu’on puisse dire ce que ce n’est pas gagné sans un très solide dossier – on ne vous donne pas de soutien si vous y allez mollement et sans être structuré et un peu psychologue. Il y a des critères de sélection qu’il faut prendre la peine de lire sur le site, puis il faut absolument aller sur place afin d’affiner la compréhension de ceux-ci en posant les questions utiles (et il y en a sinon, on vous dira que vous n’entrez pas dans les critères du B.I.J) car vous croyez comprendre, mais à une virgule près, vous êtes à côté de la plaque – c’est un peu comme les statistiques: les formules doivent être absolument exactes et adaptées à la finalité – Tout doit rentrer dans les cases sous peine de recevoir un sourire “désolé que ca n’aie pas marché, mais on ne peut pas vous aider” . Pour comprendre cette finalité, un indice de définition de la mission du Bureau International Jeunesse:

“L’aide à la mobilité pour projets culturels
Public: Jeunes entre 13 et 35 ans (ici, ca commence à 18 ans puisqu’il faut être majeur pour quitter le pays), résidents en Wallonie ou à Bruxelles, souhaitant mener des
projets culturels individuels ou de groupe à l’étranger (compléter sa formation, participer
à un festival, co-organiser un événement… voir les différents programmes sur le site internet). Les projets en général doivent avoir des retombées en Belgique.”
Il y a plusieurs sorte de financement notamment:
– Tremplin Jeunes: Hors cadre scolaire.
– Tremplin Job: insertion, chômeurs, plus value.
– Artishok: Jeunes artistes.
– Tremplin+: Améliorer vos compétences, faire un stage, …
Vous devez fournir un dossier béton, et moi tout ce que je peux faire pour vous c’est vous
fournir ce document et les détails du projet dans lequel vous développez le vôtre. Et répondre à
une demande d’entrevue de leur part pour leur expliquer le fonctionnement de cette
plateforme.
Bon courage.

lettreengagementfrancais